Comment retrouver une santé de fer grâce au principe de l’homeorhesis ?

Publié par Alessandro Pedrazzoli le

homme équilibre

Comment retrouver une santé de fer grâce au principe de l'homeorhesis ?

homme équilibre

Introduction

    Comment retrouver une santé de fer grâce au principe de l’homeorhesis ?

    Homeorhesis (ou l’homéorhésie en français) est une théorie qui regroupe 2 lois biologiques universelles du vivant : La loi de l’homéostatie et la loi de l’hormèse.

    Plus connue sous le nom de la théorie Gaïa, l’homéorhésie fait référence à un ensemble d’hypothèses sur l’interaction entre les êtres vivants et leur environnement. Pour simplifier, cette théorie nous dit que tout système : Les êtres vivants, la terre et l’univers, agissent en synergie et sont interdépendants. Et chaque “système”, essaye de se rapprocher de son point d’équilibre en oscillant autour de celui-ci, mais sans l’atteindre complètement

    Je vous ai sûrement perdu, et vous vous demandez :”C’est quoi le rapport avec mon concept ?”

  Laissez moi vous définir les 2 lois biologiques d’abord, illustreés avec des exemples concrets, et vous allez vite comprendre !

Retrouver une santé de fer grâce au principe de l'homéostatie

    La loi de l’homéostasie nous explique que :”tout système vivant laissé à lui-même en l’absence de perturbation extérieure revient spontanément à son état d’équilibre au bout d’un certain temps”.
    L’être humain possède de nombreux processus homéostasiques, comme : l’osmolarité du sang, la régulation de sa température corporelle, de son taux de glycémie dans le sang… Et, si on lui laisse suffisamment de temps de repos (physique, mental, digestif), on engage ces processus régulateurs de détoxification et d’auto-réparation. Ces processus lui permettra de se rapprocher le plus possible de son état d’équilibre, un état de plein santé, de joie et d’énergie.

Le glycémie dans le sang, un exemple d'homéostatie

   Prenons le cas du taux de glycémie dans le sang. En effet, le corps possède beaucoup de mécaniques homoéstasiques pour réguler son taux de glycémie dans le sang. Vous vous êtes jamais senti fatigué après avoir pris un gros repas le midi, et comme par magie, quelques heures après, vous vous sentez mieux ?

   Pour faire simple, lorsqu’il y a du sucre qui arrive dans le sang, le corps commence à sécréter de l’insuline. Cette hormone, sécrétée par le pancréas, est comme une clé, qui va “ouvrir” les cellules de nos muscles et de notre foie pour laisser entrer le sucre qui circule dans le sang. Et donc, si tout se passe bien, le sang retrouve son état d’équilibre quelques heures après.

Retrouver une santé de fer grâce au principe de l'hormèse

   Le concept d’homéostatie possède des limites car il ne tient pas compte de l’interaction du corps avec son environnement.

    En effet, c’est là où notre deuxième loi de l’hormèse apporte cette nuance. Car, puisque l’être humain est un système vivant, il interagit constamment avec son environnement, et il est obligé de s’adapter à lui. Cette loi nous dit :”qu’un effet bénéfique résulte de l’exposition d’un organisme à une dose adaptée d’élément stressant.”
    Vous connaissez sûrement le proverbe de Nietsche :”Ce qui ne te tues pas te rends plus fort” ?
    Alors vous comprendrez que, si on s’expose de façon ponctuelle et intensive à un stress extérieur (changement brusque de température, hypoxie, sport). Mais sans dépasser notre capacité adaptative, on voit des effets bénéfiques sur nous.

La musculation, un exemple hormétique

capacités adaptatives, améliorer capacités, hormèse    Prenons le cas du sport et de la musculation en particulier. Quand vous commencez votre premier jour de squat, vous allez sûrement pas commencer à mettre 100kg sur la barre. Normalement, vous allez d’abord essayer de comprendre le mouvement et travailler la technique sans mettre de charges au début.

    Une fois la technique acquise, vous allez pouvoir rajouter du poids petit à petit. Admettons que la première semaine, vous fassiez 10 répétitions avec 30kg sur la barre. La semaine suivante, vous allez, peut-être, être capable de faire le même nombre de répétitions avec 40kg puis 50, 60kg etc…

   Pourquoi ? Parce qu’en exposant votre organisme à un élément stressant, il a pu engager des processus d’adaptation musculaires et nerveux. Et donc, en augmentant sa masse musculaire, et sa coordination entre ses muscles, il pourra mieux affronter ce stress les prochaines fois.

Petit point important

    Tous ces processus demandent un temps de repos suffisant pour se faire ! C’est pour ça que l’hormèse et l’homéostatie sont deux concepts interdépendants et que l’homéorhésie résume bien ces deux notions.

    En effet, l’homéorhésie montre que, si vous voulez devenir plus fort et plus adaptatif, vous allez devoir repousser vos limites et sortir de votre zone de confort de façon ponctuelle. Mais aussi, en vous donnant des temps de repos suffisamment longs pour intégrer ces nouveaux stress.

   Donc conclusion, essayez chaque jour, de vous donnez des petits challenges pour devenir plus fort et plus adaptatif mais en plus, accordez vous de vrais moments de repos pour développer votre homéorhésie !

Références

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_Ga%C3%AFa
  • Dansuntornwong, B., Chanprasertyothin, S., Jongjaroenprasert, W., Ngarmukos, C., Bunnag, P., Puavilai, G., & Ongphiphadhanakul, B. (2007). The relation between parameters from homeostasis model assessment and glycemic control in type 2 diabetes. Medical journal of the Medical Association of Thailand90(11), 2284.
  • Schoenfeld, BJ (2010). Les mécanismes de l’hypertrophie musculaire et leur application à l’entraînement en résistance. The Journal of Strength & Conditioning Research , 24 (10), 2857-2872.

Retrouvez mes autres articles :

Catégories : Introduction

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *