Comment améliorer sa posture grâce à l’haltérophilie ?

Publié par Alessandro Pedrazzoli le

Comment améliorer sa posture grâce à l'haltérophilie ?​

Comment améliorer sa posture grâce à l'haltérophilie ?

Comment améliorer sa posture grâce à l'haltérophilie ?​

Qu'est ce que l'haltérophilie ?

   Aujourd’hui, l’haltérophilie se pratique par de nombreuses personnes, femmes comme homme. Il ne doit plus être associée uniquement à des hommes de l’Est levant des charges incommensurables. Pour ceux qui n’ont aucune idée de ce qu’est cette discipline, et bien c’est très simple ! L’objectif est de lever une charge exprimée en kilogrammes du sol jusqu’à bout de bras. Deux mouvements sont pratiqués en compétition : l’arraché et l’épaule jeté. Les noms sont plutôt équivoques. En arraché, l’athlète doit arracher la barre du sol pour l’amener au-dessus de sa tête à bout de bras. En épaulé-jeté, dans un premier temps, l’athlète doit amener la barre sur ses clavicules (étape intermédiaire). Dans un deuxième temps, l’athlète doit envoyer cette barre vers le ciel à l’aide d’une impulsion des jambes et des bras. Quel drôle de sport vous direz-vous mais comment l’haltérophilie peut améliorer notre posture ?

La sédentarité, le fleau de notre société !

   La sédentarité est l’un des plus grands maux de notre société. Ce manque d’activité est la résultante d’une explosion des activités tertiaires dans lesquelles les temps assis devant un écran s’allongent. Par conséquent, en découlent divers problèmes tels que des maux de dos et des raideurs cervicales à cause de nos positions voutées. Par ailleurs, avez-vous déjà eu du mal à vous lever suite à plusieurs heures passées assis ? Ou bien des douleurs dans les genoux et/ou hanches lorsque vous devez gravir des marches assez hautes ? L’haltérophilie peut remédier à ces différents problèmes ! Même pour ceux que peuvent rencontrer des ouvriers après des années de travail physique dans des conditions le plus souvent difficiles.

Les mécanismes d'amélioration posturaux de l'haltérophilie

   Les deux mouvements de cette pratique permettent de lever une charge avec une efficience maximale. Pour cela, l’engagement du corps est total. En effet, l’utilisation des jambes, fessiers, dos, bras, épaules et abdominaux sont au cœur de l’haltérophilie. Par conséquent, lors de sa pratique, on effectue un renforcement du corps dans sa globalité; ce qui permet aussi de réduire le temps de séance. Par ailleurs, c’est une discipline éminemment technique qui demande des placements parfaits. Par exemple, pour réussir un arraché il faut suivre six étapes et chacune des étapes contient une multitude de points clefs.

   Ainsi lors de la pratique, il y a prise de conscience de son corps à travers le ressenti de ses muscles. De plus, l’apprentissage des bons placements est nécessaire. Cela permet d’utiliser pleinement son corps, de protéger son dos. Surtout en évitant d’accentuer les courbures à travers des dos «ronds» et «creux», d’apprendre à être aligné pour remédier par exemple à des épaules qui tombent vers l’avant. Ainsi comme le dit le professeur Feldman :”Les mécanismes qui sont responsables du mouvement, le sont aussi pour la posture, par conséquent, l’haltérophilie est un bon moyen pour améliorer sa posture

L'haltérophilie et ses bénéfices sur notre santé

   Le propre de l’haltérophilie est de lever une charge, pour cela il faut de la force ! De plus, l’utilisation entière du corps implique un renforcement musculaire conséquent. Vous ne deviendrez pas aussi musclé qu’Arnold Schwarzenegger en pratiquant l’haltérophilie une ou deux fois par semaine. N’ayez aucune crainte de ce côté-là. Ce que vous y gagnerez sera de l’ordre d’un meilleur maintient postural. Grâce à un renforcement musculaire des jambes, du dos et du haut du corps.

   De plus, votre santé vous remerciera ! D’après l’OMS et le professeur Lurati,  vous réduirez :  Le risque de blessure dû à l’ostéoporose (diminution de la densité osseuse = risque de fracture), d’accident cardiovasculaire, d’obésité, d’inflammation et de chute via un meilleur maintien de l’équilibre. Grâce notamment, à une augmentation de la coordination d’action entre les muscles (coordination inter-musculaire). Ce qui conduira à une meilleure stabilisation du corps dans l’espace et dans différentes situations (marche sur surfaces dures et instables etc… )

Conclusion

   Ainsi, l’haltérophilie permet d’améliorer ou de maintenir (selon les cas) sa santé notamment d’un point de vue postural. A savoir que des défauts posturaux ne sont que le reflet de désordres physiologiques qui peuvent contribuer à des maladies chroniques. L’organisation mondiale de la santé recommande un minimum de trente minutes d’activité journalière pour une bonne santé. Ce temps est largement suffisant avec l’haltérophilie ! Il permettra de renforcer votre corps et de vous sentir mieux dans la vie de tous les jours. Cette grande variété d’exercices que comprend cette discipline, permettra à chacun d’entre vous de pratiquer pour devenir une meilleure version de vous-même 

Vincent Pecou, préparateur physique

Article écrit par Vincent Pecou, préparateur physique.

Contacts

Catégories : Sport et santé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *