Doit-on éliminer le gluten de notre alimentation ?

Publié par Alessandro Pedrazzoli le

Doit-on éliminer le gluten de notre alimentation ?

Doit-on éliminer le gluten de notre alimentation ?

Doit-on éliminer le gluten de notre alimentation ?

Introduction

    Depuis quelques années, les régimes sans gluten sont devenus une mode planétaire. De nombreuses stars vantent les mérites du “sans-gluten”, notamment sur leurs bénéfices sur la santé. Mais est-ce vraiment justifié ? Doit-on vraiment éliminer totalement le gluten de notre alimentation ?

Qu'est-ce que le gluten ?

   Le gluten, de façon simpliste, est une protéine de réserve contenue dans certaines céréales. C’est une protéine omniprésente dans notre alimentation. On peut en trouver notamment dans le pain sous toutes ses formes, les pâtes, les tartes et les gâteaux industriels. Certaines charcuteries, sauces et autres plats préparés contiennent également une part de gluten, qui sert de conservateur et donne de l’onctuosité.

Pour repérer les aliments principaux contenant du gluten, on peut mémoriser l’acronyme SABOT :

  • Seigle
  • Avoine
  • Blé (froment, épeautre)
  • Orge
  • Triticale (hybride du blé et du seigle)

Le gluten est une substance collante qui permet de lier les aliments entre eux. Il constitue donc ce qui apporte l’élasticité aux farines de céréales. Il peut également former des liaisons avec l’amidon et participe à la levée des préparations à base de farine, en cuisson.

Quel risque pour la santé ?

   Le gluten est un aliment souvent responsable d’intolérances alimentaires ou alors d’une maladie coeliaque. Dans ce cas de figure, il est préférable de se tourner vers un médecin spécialisé. Pour ainsi, obtenir un traitement ainsi qu’un rééquilibrage alimentaire afin de supprimer complètement le gluten, qui devient risqué pour la santé. Il existe également une sensibilité non-coeliaque au gluten, pouvant provoquer des symptômes à l’ingestion d’un aliment à base de gluten. Dans ce cas précis, il est nécessaire de consulter pour trouver des solutions à la diminution de ces symptômes. 

En dehors de ces pathologies, il n’est pas risqué de manger du gluten. Cependant, certains aliments contenant du gluten sont riches en glucides et peuvent s’avérer très difficile à digérer. Si vous souhaitez améliorer votre consommation de produits à base de gluten, vous pouvez vous tourner vers des produits complets. Pâtes complètes, du pain complet, ou alors des gâteaux faits maison, les choix sont nombreux !

Bienfaits et limites du régime sans gluten ?

   Beaucoup de personnes ont décidé d’éliminer le gluten de leur alimentation. Selon eux, il pourrait leur provoquer des ballonnements, des douleurs, des troubles digestifs, des spasmes ou encore une fatigue chronique. Lorsque ces symptômes ne sont pas aggravés, il peut s’agir d’une sensibilité non-coeliaque au gluten. 

Concernant ses bienfaits, le régime sans gluten peut se montrer plus digeste. Il est également réputé pour réduire les maladies inflammatoires intestinales, aider à perdre du poids ou alors limiter les troubles articulaires. 

Cependant, tous ces caractéristiques n’ont encore jamais été prouvé scientifiquement. En effet, si aucune intolérance, allergie ou maladie liées au gluten n’a été diagnostiquée, il n’est donc pas nécessaire de le retirer. 

Il est d’ores et déjà préférable de mentionner qu’une alimentation sans gluten n’est pas une alimentation pour perdre du poids. La modification de son régime alimentaire par l’élimination du gluten doit être motivée par une maladie ou une intolérance pouvant s’aggraver par ce dernier. Il se peut cependant que la réduction de gluten puisse aider à éliminer les graisses, si il est remplacé convenablement. 

Lorsqu’un aliment est transformé en “sans gluten”, les industriels ajoutent tout un tas de matières grasses, d’additifs et de sucres pouvant fragiliser la muqueuse intestinale, tout comme le gluten. Il est donc préférable de maintenir une alimentation classique. Et donc, consommer des produits à base de céréales pouvant contenir du gluten, car ce dernier se voit plus naturel et plus “sain”. 

Il est certain que le gluten n’est pas indispensable à notre corps. Il faut cependant veiller à le remplacer par des aliments ayant une valeur nutritionnelle égale afin d’éviter toute carence.

Comment remplacer le gluten en cas d'intolérance ou d'hypersensibilité ?

   Il est encore possible de manger de nombreux aliments. Comme des légumes frais et secs, des fruits, du maïs et ses dérivés (amidon, farine et polenta), du riz, du quinoa, du sarrasin… Cependant, si tous ces aliments sont sans gluten, il est préférable d‘utiliser des formes complètes. En effet, nous trouvons énormément de farines transformées, et donc de produits transformés. Il n’est pas rare que du gluten se glisse dans une farine de maïs. 

Dans la même démarche, vous pouvez commencer par éliminer les produits industriels tout prêt. Pour diminuer voire éliminer le gluten de votre alimentation, vous devez commencer par cuisiner vous-même au maximum. Il est évident que tout n’est pas simple à cuisiner. Vous pouvez donc opter pour des aliments à base de farine complète. Dans le but, d’éviter toute modification industrielle sur les apports et valeurs nutritionnelles de vos aliments. 

Pour conclure, l’élimination du gluten dans notre alimentation est subjective et doit être justifiée par une pathologie qui le nécessite.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *