Conseils pour bien gérer le soleil cet été

Publié par Cécile Chalamet le

Conseils pour bien gérer le soleil cet été

Conseils pour bien gérer le soleil cet été

Conseils pour bien gérer le soleil cet été

  L’école est terminée, place aux grandes vacances. Pour les adultes c’est aussi bientôt la coupure estivale, et les bains de soleil. Comment se protéger du soleil et comment bien le gérer cet été ? Une façon différente de voir le problème.

Le dilemme du soleil en été

   Le soleil on s’en méfie autant qu’on en a besoin. On pense directement aux cancers de la peau et au vieillissement prématuré. Mais qui dit soleil, dit aussi vitamine D.

Vitamine ? C’est bien plus que cela en réalité. La prise de conscience est telle ces dernières années, que les nourrissons reçoivent des injections de vitamine D dès leurs premiers jours et que votre médecin généraliste vous en prescrit probablement. Et pour cause, les carences en vitamine D sont associés à un nombre important de maladies, du cancer à Alzheimer en passant par les infections respiratoires, COVID compris.

Pourquoi les carences en vitamine D ?

  Focalisé sur le remède, nous oublions la question qui tue. Pourquoi sommes-nous carencés ? Lorsque l’on sait que notre corps synthétise de la vitamine D lorsque nous nous exposons au soleil, aux heures les plus chaudes et sans crème, ça fait tilt. Exactement ce que l’on nous dit de ne jamais faire, au risque d’abimer notre peau. Est-ce une piste ?

Les risques associés au soleil

  En regardant de plus près, on peut constater que le sujet divise la communauté scientifique. Si le lien entre le soleil et le carcinome basocellulaire (le cancer de la peau le plus fréquent mais tumeur bégnine car se soigne) semble admis, celui avec le mélanome (le cancer grave) semble moins évident. D’ailleurs, la carence en vitamine D accroit les risques de le développer et diminue les chances d’en guérir.

Les effets de la crème solaire

Les effets de la crème solaire

   Abuser du soleil sans s’en rendre compte ? C’est possible avec la crème solaire, car vous ne prenez pas de coup de soleil. Les coups de soleil, n’est-ce pas une façon efficace du corps de nous dire : « stop, c’est trop ! ». Les peaux mates en prennent et cela semble logique : ces personnes synthétisent plus lentement la vitamine D. Elles ont donc besoin de plus de soleil que ceux dont la peau est claire.

Une petite recherche Google permet aussi de voir que l’efficacité et l’innocuité de la crème n’est pas si évidente, sans compter qu’elle ont aussi des effets néfastes sur les océans.

Comment bien gérer le soleil en pratique ?

  Vous pouvez éviter le soleil, mettre de la crème et prendre de la vitamine D synthétique.

Vous pouvez aussi cherchez le soleil et simplement évitez les coups de soleil. Cela fait longtemps que j’ai choisi l’option 2. Le soleil est la source la plus naturelle pour la vitamine D mais il a le gros défaut de ne pas pouvoir se vendre.

Le soleil peut-il suffire ?

  Peut-être. Il me semble en tous cas logique de commencer par cela. Deux pistes sont ensuite intéressantes, si les carences demeurent :

  1. Notre capacité à absorber la vitamine D. Elle va dépendre d’autres facteurs et peut notamment être affectée si l’on a des carences en d’autres vitamines ou minéraux.
  1. Notre façon de l’utiliser. Une carence peut être liée au fait que notre besoin en vitamine est décuplé du fait d’un autre déséquilibre contre le corps cherche à lutter.

Encore un sujet qui n’est pas simple et pour lequel revenir à la logique me semble indispensable.

   Cécile CHALAMET est coach nutrition santé, diplômée de l’Institut de Nutrition Integrative (IIN). Elle optimise la santé de ses clients en axant en priorité sur la nutrition et l’hygiène de vie.

 

Retrouvez la sur les réseaux sociaux :

Article écrit par Cécile ChalametCoach nutrition et santé

Contacts

Catégories : Soins naturels

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *