Le régime cétogène est-il dangereux ?

Publié par Cécile Chalamet le

Le régime cétogène est-il dangereux ?

Le régime cétogène est-il dangereux ?

Le régime cétogène est-il dangereux ?

  Dans mon précédent article, je présentais les principes de l’alimentation cétogène. Cette fois-ci je souhaite partager mon avis sur les potentiels dangers de ce régime.

Le régime cétogène est-il trop restrictif ? Intenable ?

  C’est la critique la plus fréquente et j’y adhère difficilement, étant en cétogène depuis 5 ans.

Les glucides (sucreries, desserts, féculents, pain) génèrent une certaine dépendance. Plus on en mange, plus on en a envie. Alors qu’en cétogène on les diminue, donc notre attirance pour ces aliments diminue également. Réduire les glucides génère, en effet, une certaine appréhension et cela parait impossible sur le long terme. Les témoignages montrent une toute autre réalité.

Ensuite, il y a une erreur qu’il ne faut pas commettre : ne pas manger à sa faim. D’après mon expérience en accompagnant les personnes en cétogène, c’est que souvent, consciemment ou non, elles n’osent pas manger à leur faim. Et se priver, c’est mincir rapidement mais mal, et c’est effectivement restrictif et intenable. Cela correspond au régime hypocalorique, pas au régime cétogène.

Le gras : Dangereux ou non ?

  L’époque de l’allégé en gras est révolue : on a compris que le gras était essentiel. Il y a toutefois un type de gras qui a toujours mauvaise presse : le gras saturé.

On le trouve principalement dans les produits animaux tels que le beurre, la crème, le lard, les œufs, la viande rouge, le fromage. Sur le sujet, les avis sont partagés.  Pour trancher, il faut écouter les arguments des uns et des autres, lire les études, confronter. C’est ce que j’ai fait et je résumerai ainsi la situation : Dans les années 50, a été émise une hypothèse, le gras saturé serait responsable des maladies cardiovasculaires mais aucune étude n’a pu confirmer cette hypothèse. Pourtant l’idée s’est répandue et est désormais bien ancrée, tellement que tout est analysé à partir de ce prisme.

Ceux qui affirment que le gras saturé est néfaste ne s’appuient ni sur la science, ni même sur des faits car c’est indéniable : les indicateurs de risque cardiovasculaire s’améliorent en cétogène (triglycérides, cholestérol, insuline, glycémie, protéine C réactive).

L'excès de viande peut-il rendre dangereux le régime cétogène ?

L'excès de viande peut-il rendre dangereux le régime cétogène ?

  La tendance est à la réduction de la consommation de viande. C’est oublier la richesse nutritionnelle des produits animaux dont on parle trop peu. On y trouve tous les nutriments indispensables mais en plus sous une forme hautement disponible. Car ce qui compte à la fin ce n’est pas les nutriments que l’on mange, mais ceux que l’on arrive à digérer. Les animaux font pour nous une « prédigestion » forte utile.

La viande est diabolisée pour deux raisons, pour sa teneur en gras saturé, ce qui ramène à mon paragraphe précédent, et pour des raisons écologiques et éthiques.

On ne peut mettre tous les élevages dans le même panier. Heureusement, si on accepte d’y mettre le vrai prix, on peut encore trouver de la viande de qualité, issue d’animaux traités correctement, nourris à l’herbe, vivants à l’extérieur, à condition d’accepter de payer le juste prix. Ce mode d’élevage permet le renouvellement des sols, la rétention de l’eau et du carbone dans les sols.

Autres différences ? Un meileur ratio oméga 3/ oméga 6 et de la précieuse vitamine D.


Pour aller plus loin sur le sujet, découvrez ma vidéo Le régime cétogène : trop gras ? Ou rendez-vous sur mon site internet : www.crescendovita.com

Article écrit par Cécile ChalametCoach nutrition et santé

Contacts


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *